Peters-Lacroix link
Mention de Lacroix, Alph., en 1873, 1878, 1880-1883, Bruxelles, Avenue Louise, n 21 (manufacture) ;
Mention de Lacroix Alph. (manuf.), en 1875, Schaerbeek ‎, Rue Masui, n 155 ;
Mention de Lacroix L. F. C., en 1878, Schaerbeek , Rue Masui, n 155 ;
Mention de Peeters J., en 1881, Bruxelles, avenue Louise, n 21 ;
Mention de Peeters H., en 1882- 1883, Bruxelles, avenue Louise, n 21 ;
Mention Haeren, en 1888-1889, 1897, 1899-1900 d'une "fabrique", "usine" "papiers peints en tous genres, imitation de vitraux peints (vitrauphanie). Brevet. Gros, exportation" [... ]. Alphonse Lacroix acheta en 1867, Laeken, un petit atelier de fabrication de papier la planche. La fabrique se dveloppa rapidement et sa mcanisation fut adopte en 1872. Nanmoins, suite au dcs prmatur de son fondateur, sa veuve dut en assurer un moment la gestion, aide dans sa tche par son deuxime poux, Herman Peters, dont le nom fut associ lenseigne. Dtruite deux reprises par les flammes, en 1883 et 1902, lentreprise fut reconstruite dans des installations plus modernes, situes Haren. La fabrication du papier peint, freine par les deux conflits mondiaux, est alors dirige par Georges Lacroix et Yvan Peters, les enfants ans, devenus entre temps associs. Assez rapidement, lentreprise gagne de nouveaux marchs, par louverture de succursales ltranger et compte parmi ses collaborateurs, quelques artistes tels que Oberkampt, Huet, Venet, Lafitte et Dufy. Notons que Victor Servranckx* et Ren Magritte* y sont aussi mentionns, vers 1922. Les procds dimpression sont varis, citons limpression rotative avec cylindre* relief, lhliographie*, la flexographie*, la srigraphie* et le systme Rotascreen, dont le nom fut dpos par lusine permet limpression en double largeur. Ces techniques plus modernes cohabitent toutefois avec limpression la planche, le flocage* ou la production de papier imitant les cuirs*, spcialit de la firme, qui disparatra en 1979 (Bernard JACQU, Vademecum, p. 38 ; UPL, p.14-30).
....