impression au cylindre (gr. n. f.) link
Impression de la couleur sur le papier* au moyen de cylindres, gnralement en laiton* massif et gravs en creux. On parle aussi dimpression en taille-douce. Un drap sans fin, actionn par des rouleaux mus par la vapeur, prlve la couleur dans une auge* de cuivre. Il a pour fonction dencrer le cylindre grav, lequel transpose son tour la couleur souhaite sur le papier droul de manire continue devant lui, tandis que le surplus de matire est t par une racle mcanique avant limpression sur le papier proprement dite. La technique offre la perspective de transposition des dgrads de la couleur au moyen dun seul cylindre, puisquils sont fonction de la profondeur des cavits creuses dans le mtal : plus celle-ci est importante, plus la quantit de couleur lest galement. L o les manuvres traditionnelles ncessitaient de longues journes de travail et un grand nombre douvriers, limpression au cylindre permit dacclrer considrablement le processus (300 rouleaux pouvaient tre imprims lheure). Si dans le domaine textile, limpression au cylindre grav en taille-douce, remonte au dbut des annes 1780, le matriel ne sera pas adapt au papier peint avant la mise au point du papier continu* et linvention vers 1839-1840, dune machine imprimer en relief*, par les soins de la firme anglaise Potter, localise Darwin (Lancashire). (il faut noter que le mulhousien Jean Zuber (1773-1835) avait dj propos vers 1826 un brevet pour limpression en creux). Le concept sera ensuite amlior et brevet, notamment par Louis-Isidore Leroy (1816-1899), en 1844 (Figuier, 1875, p. 12, 26-29 ; Jacqu, 1991c, p. 31 ; Boussoussou et al., 2004, p. 61 ; Nouvel & Seguin, 1981, p. 23).
....

Illustration:
Extrait du livre de Louis Figuier, "Une histoire du papier peint", Ed. Furne, Jouvet et Cie , 1875, p. 28, fig. 10.
Rdit par An. C. Lelieur et V. De Bruignac, Editions Trait pour Trait, Barbentane, 2005.